07/06/2004

Ombres et lumières.

Ombres et lumières, déchirures fractales et fatales

Enfer de la vie dans un mélange bacchanal

Papillon de nuit aux ailes brûlées

D’avoir osé toucher a des rêves protégés

 

Rêves et réalités, cassures analogiques et cycliques

Déposant ses raisons sur une monde féerique

Papillon de nuit plongeant dans le gouffre de l’oubli

Pour avoir un jour voulu sortir de sa nuit

 

Cynisme et candeur, aléas d’une vie que je rejette

Choix déchirant sous des promesses obsolètes

Le regard brillant se noyant dans un autre

Sachant qu’il n’est pas celui du bon apôtre

 

Ombres et lumières, tendues en un voile unique

Vivre en funambule sur un fil endémique

Un doigt levé sous l’orage indiquant le ciel

Vers une étoile cruelle qui n’est pas la sienne


05:36 Écrit par Dydou d'Orcanie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.