31/08/2004

Fin...

Quand les rêves volent en éclats et qu’espoir rime avec nuit noire, il est temps de tirer sa révérence. Merci à tous : Lecteurs effrénés, psychopathes de la prose, passants curieux, névrosés des mots, passionnés des vers…

 

 

…Où vont les rêves quand la raison prend le dessus ?

 

(Après reflexions - il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. - je retravaille ce blog avant de le continuer.)



14:53 Écrit par Dydou d'Orcanie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Oh... Disparu le poète qui entrelacait ses vers aux miens...quelle tristesse...

Écrit par : Neige | 01/09/2004

Liège Urbain Dommage, Dydou.
Enfin, il y a un petit message ici...

Écrit par : Hollynx | 03/09/2004

... Je disais donc (!) ici...

Écrit par : Hollynx | 03/09/2004

Les commentaires sont fermés.